Santé féminine
par Fotona

Reprenez le contrôle de votre corps

Plusieurs troubles vaginaux peuvent apparaître chez une femme au courant de sa vie. Les plus fréquents sont : l’incontinence urinaire d’effort, le syndrome de relâchement vaginal et l’atrophie vaginale.

L’incontinence urinaire d’effort provoque une fuite d’urine involontaire lors d’un effort aussi minime qu’une toux, un éternuement, un rire ou une activité physique, comme monter les escaliers.

Le syndrome de relâchement vaginal se caractérise par une laxité au niveau des parois vaginales, ce qui a pour effet une diminution des frottements et, ainsi, une perte de plaisir sexuel, tant pour la femme que pour son ou sa partenaire.

L’atrophie vaginale, quant à elle, correspond à l’amincissement des parois vaginales. Ce problème est aussi connu sous le nom de sécheresse vaginale.

Qu’est-ce qui cause ces problèmes ?

Plusieurs de ces problèmes résultent d’un accouchement par voie vaginale. Notez que la ménopause, l’obésité et le vieillissement sont aussi des facteurs en cause.

Quels sont les traitements actuels ?

Des exercices musculaires peuvent aider à limiter ces problèmes. Cependant, ces exercices ne sont que légèrement efficaces et demandent une pratique quotidienne. Des chirurgies peuvent sembler envisageables. Toutefois, elles requièrent une hospitalisation, entraînent une période de convalescence et peuvent avoir de graves complications. Néanmoins, un traitement hormonal peut aider à contrer l’atrophie vaginale.

Ne soyez plus incommodées et optez pour une solution efficace et sécuritaire ! Découvrez le IncontiLase et le IntimaLase !

Qu’est-ce que le IncontiLase et le IntimaLase ?

Ce sont deux traitements au laser qui soignent et empêchent : l’incontinence urinaire d’effort, le syndrome de relâchement vaginal et l’atrophie vaginale.

Quels sont les avantages ?

Vous permettant d’éviter la chirurgie, ces deux méthodes règlent rapidement vos troubles en ne causant aucune douleur et aucun danger à la suite du traitement. Après cette opération, 95 % de femmes constatent que leur incontinence urinaire d’effort a considérablement diminué et 70 % disent ne plus en souffrir.

Comment fonctionnent ces procédés ?

Le laser utilise un procédé photothermique pour générer la production de collagène. Cela a pour résultat de remodeler, d’épaissir et de resserrer les parois vaginales ainsi que l’urètre. Pour procéder, on insère un outil semblable à un spéculum, à l’intérieur du vagin, pour diffuser de courtes pulsions de laser.

À quoi s’attendre après le traitement ?

Vous pourrez poursuivre vos activités quotidiennes dès la fin du traitement. Toutefois, vous pourriez ressentir une certaine sensibilité pendant deux à trois jours. Des pertes transparentes peuvent également être observées. Finalement, il est recommandé d’éviter les relations sexuelles jusqu’à une semaine après l’intervention.

Informez-vous

dès maintenant !